4 October 2022

DERNIÈRES NOUVELLES : mars

Dernières nouvelles de Grèce, de Tinos ou de Suisse et d’ailleurs.

25 mars Aujourd’hui grande fête nationale en Grèce (voir rubrique Grèce et Grecs). Célébration de la victoire sur les Turcs après 400 ans d’occupation. Les Grecs sont libres de toute occupation, idéalement. En réalité après l’adhésion à l’Europe et la crise de 2008. une grande partie de la Grèce est allemande, économiquement parlant

20 mars Journée internationale du bonheur décrétée par les nations unies. La Suisse est en 4ième position après quelques pays nordiques, bbbbrrrr visiblement le froid fait du bien au moral. Les Grecs vont donc y avoir droit !!!! Aujourd’hui 1er jour du printemps il neigeait à Tinos. A Athènes, Spartes et autres villes ou régions il neige.

A propos du bonheur en 2015 La Suisse était en tête du classement. Que s’est-il passé en 7 ans pour voir notre place reculer !
Question : qu’est-ce qui fait ton bonheur ?

19 mars Le ciel est tombé sur la tête des Grecs. Non ce n’est pas l’histoire d’Astérix le Gaulois, mais les Grecs sont désemparés en cette saison. Quelle saison ? Ce qui devrait être le printemps avec les pousses éclatantes de couleurs, les arbres préparant leur feuillage, les jardins prêts à recevoir les plantons prometteurs de cueillette estivale, eh bien non, rien à faire. Seuls les amandiers depuis fin janvier ont pris de la couleur, mais pour le reste… Hier il faisait 2 degrés, avant-hier 6. Depuis décembre il a plu comme si c’était en Suisse et la neige vue fin janvier, refait quelques incursions, courtes et en aucun cas durables dans le îles (ce qui n’est pas le cas au nord d’Athènes où parfois elle reste plusieurs jours).
Bref les Grecs dépriment….mais vraiment. Ils n’ont jamais vu cela et désespèrent de voir une hirondelle faire le printemps. Nous sommes au-delà de la mi-mars et il semble qu’il fasse le temps de janvier ou de février. Mais que se passe-t-il ?

Dans 10 jours j’y retourne. Mon Dieu, écoute ma prière, fais revenir le soleil de jour et que la nuit je puisse voir les étoiles…..
Pensée bien égoïste alors que 3 millions de réfugiés ont quitté l’Ukraine et que des femmes continuent de subir des outrages sans nom en Afghanistan et que, et que , et que…. Mais voilà, la vie nous est offerte, c’est un luxe. Sachons l’apprécier et la partager

16 mars Les Russes progressent en Ukraine…..leurs soutiens sont indéfectibles, en particulier celui de la Biélorussie. Ici que pouvons nous faire ? accueillir le bientôt 2ième million de réfugiés, protester et dialoguer avec Poutine, mais il semble sourd et tellement sûr de son fait. Quelle période de désolation. On en oublie le Yémen et d’autres régions ou pays touchés par des guerres, des famines, la drogue, la misère pour ne nommer que quelques uns des fléaux dont l’humain est la marionnette.
Avons-nous un choix ? lequel ? élever notre âme et aspirer à ce qui reste absolu, intemporel et magnifique et qui fonde notre unique espérance. Mais rattrapé par le poids des douleurs, notre regard retombe en sidération…oh misère, oh tristesse et pendant ce temps mon corps n’en finit pas d’expulser les blocages qui l’ont affaibli toutes ces années. …. et je pense à ceux qui nous ont quittés et je pense à ceux que nous avons aimés et je pense que ce sera mon tour…..ggggrrrrr J’aime trop la vie et souhaite me préparer à ce grand départ. Allez Antoinette, ce n’est pas encore le moment, remonte tes bretelles et hop, saute dans le vivant.

14 mars Ouf de chez ouf, c’était une erreur. Oui Jo est décédée, mais j’ai fait une terrible confusion avec une amie. c’est une autre Jo et à son âge c’était inéluctable. Faut dire que le Covid a passablement passé sur mes réflexes et réflexions…..avec tous ces drames, j’en ai fait une monstre soupe difficile à avaler.
Aujourd’hui il fait beau, En Grèce il fait froid, mais ça va changer ! on y croit. On va s’en sortir. Visons le mieux, visons le meilleur.

13 mars toujours, mais quelle horrible journée : je vais à la cérémonie d’adieux de Jacques, le fils, le frère d’amis de ma famille et de moi-même, ah les soupers du mars dimanche soir, c’était presque une famille pour moi pendant quelques années, maladie de Charcot . Emouvants adieux…
Et là j’apprends le décès de Jos ! trop c’est trop. Je suis abattue par tant de mauvaises nouvelles. Son cœur n’a pas tenu, il n’a pas attendu l’opération salvatrice.

Adieu Jo, adieu. Ca me fend le coeur de te savoir partie….seule….sans famille, même si tu as été veillée pendant 5 jours et nuits. C’est triste, triste, triste

Vivre avec gravité et intensité les moments légers….vivre légèrement les moments graves, et rire, sourire à la vie et aux gens et comme le disait l’un de tes frères, Jacques, ce qui importe c’est le lien…

Je vais dormir et rêver

13 mars 2022 Me voilà de retour. Depuis quelques jours le Covid prend une forme différente, chaque matin je crois que ça a fait le tour, et après 10 minutes, hop retour au plumard à m’y traîner comme une larve.
Quelle époque, on nous a fait vivre des temps très spéciaux, très remuants après 2 ans de covid à ne pas vraiment savoir ce qui nous était, ce qui nous est tombé sur la tête et on ne sait toujours pas vraiment. Pour l’avoir vécu, je sais que ce n’est pas drôle et encore, je n’ai pas vu le pire. J’ai une pensée très émue pour ceux qui en souffrent encore, après des mois de maladie, de mal-être à ne pas savoir comment s’en sortir. J’ai une pensée tellement attristée pour toutes les familles qui ont perdu un des leurs…..dur de dur.

Et maintenant l’Ukraine en souffrance, et pas que….là aussi tout est mêlé. Le Donbass, la Crimée, les autres parties de l’ex grande Russie. L’âme russe, toute en sensibilité et en violence retenue.
Et ils sont plus d’un million sur les routes à tenter une échappatoire. Laquelle ? Pouvons nous imaginer ce qu’est être réfugié ?
Et comment intégrer toutes ces personnes qui vont porter leur désespoir en bandoulière ?
Et comment démêler le vrai du faux dans cette tragédie ?

Et nous portons ces questions, nous portons ces tristesses, ces misères, nous ne pouvons y échapper. Tout paraît vain
Vous inviter à venir à Tinos?
Vous inviter à venir à La Neuveville ?

Tout paraît tellement futile…..et pourtant nous vivons.

La question est : comment transmettre la vie, l’espoir, communiquer la force au-delà des apparences ?

Nos textes sont traduits par Deepl. Si vous souhaitez nous aider, nous vous en serons très reconnaissants. Merci de votre compréhension!

About

Aenean cursus ut tellus rhoncus finibus. Mauris tristique rhoncus bibendum. Curabitur aliquet sem ac magna porta, nec scelerisque est cursus. Etiam vehicula malesuada libero, eget sodales enim imperdiet id.

Follow us